Envie de participer ?
La donne de janvier 2022
Guy Levé nous a proposé une donne pleine de finesse.
Enchères et jeux, vous êtes en Est

Le retour du Roi de semble neutre, tellement neutre que c’est s’en remettre au déclarant pour faire une faute.
Mais y a-t-il mieux à faire ? Comment persuader Sud de prendre une mauvaise décision ?
Sud ayant indiqué un gros bicolore majeur, pendant les enchères, doit être chicane ♣, il faut donc espérer faire deux plis à ♠. Un retour immédiat à♠ sous l’As pourrait certes tromper Sud, c’est plus facile que sous la Dame, mais la ficelle est un peu surannée. D’autant plus qu’il n’y a que 2 cartes ♠ en Nord, le danger est grand que le déclarant ne saute sur son Roi.
Mais il vaut mieux lui donner un peu plus de corde pour se pendre.
Un retour du Roi de ♣, comme si l’on avait As et Roi, cache donc et même dénie la présence de l’As de ♠  car avec 15 points Est serait intervenu dans les enchères après 1SA avec plein de cartes mineures. Quand le déclarant sera au mort au Valet d’atout, ayant compté les points, il fera sûrement de lui-même l’impasse du Valet de ♠… pour la chute.
Chaque pièce, comme bien compter, a son envers, il faut savoir l’utiliser.
On montre une carte pour en cacher une autre. C’est de l’art et du bon bridge !
 
Commentaires de Guy :
On ne saurait trop insister sur la technique de compter les cartes, les distributions et les points. C'est évidemment essentiel quand on joue une main, mais tout autant quand on défend. Petite indication : La subtilité est d'empêcher l'autre camp de réussir son compte, ou tout autant de lui faire croire qu'il a réussi alors qu'il a été trompé.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.