Envie de participer ?

Donne du mois de mars 2021 : solution

Si nous étions en politique nous pourrions dire que le taux de participation à notre grand jeu a été très élevé, ainsi que le nombre de bonnes réponses. Merci et bravo. 

Ce mois-ci nous vous proposions « Le grand coup ».

Il consiste à couper une ou plusieurs cartes maîtresses dans le but de se réduire en atouts. Quand on s'aperçoit, en effet, que l'adversaire possède un atout que l'on ne peut lui prendre en impasse par manque de cartes de cette couleur au mort, on tente de se réduire au même nombre d'atouts afin de le lui capturer.

 Notre jeu :

                      

 

Sud exécute le contrat de 4 piques :

Ouest commence par réaliser sa tierce majeure à cœur, puis rejoue le 9 de carreau. Sud prend, rejoue le 2 de pique pour l'as, puis le 5 de pique du mort, faisant l'impasse avec le 10 de sa main. Sud voit alors Ouest ne pas fournir. La dame d'Est semble imprenable puisqu'il n'y a plus d'atout au mort pour refaire l'impasse.

Sud peut cependant y parvenir en jouant : roi de trèfle pour l’as de trèfle de Nord, puis le 2 de trèfle de Nord coupé par Sud, retour en Nord en rejouant carreau. Nord présente la dame de trèfle qui est coupé par Sud. Il ne reste plus alors à Sud qu'à remonter en Nord .il joue donc son dernier carreau Nord devient maître et finit en rejouant de cette main, la dame de pique est prise maintenant. 

Il s'agit donc d'une réduction d'atout qui, comme son nom l'indique, consiste à réduire la main longue en atouts de manière qu'elle ne possède plus que le même nombre de cartes que l'adversaire. Pour ce faire, on coupe des cartes maîtresses ou non. Lorsque ces cartes sont maîtresses et que l'on doit couper deux fois, c'est un double grand coup ; si l'on doit couper trois fois, c'est un triple grand coup.

 

N'oubliez pas que vous pouvez consulter toutes les donnes dans la rubrique « archives »


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.