Envie de participer ?

43. Dans un contrat à SA, recensez vos levées sûres en dehors de la couleur que vous chercherez à exploiter. Vous saurez alors combien de levées vous devrez réaliser dans cette couleur et, par la suite, quel plan de jeu adopter.

 

 

44. Vous êtes déclarant et vous avez le choix entre deux honneurs d’égale valeur pour faire une levée ; jouez l’honneur le plus haut. Avec R D x prenez du Roi, avec A D V prenez de la Dame. C’est le seul moyen d’induire l’adversaire en erreur.

Il existe, cependant, une exception majeure à cette règle : à SA, avec A R x x, si vous vous emparez de la première levée, que ce soit avec le Roi. Si vous le faites avec l’As vous dévoilez votre jeu ou, du moins, vous éveillerez la suspicion ; car, si l’As est votre seul arrêt, pourquoi ne laissez-vous pas passer ?

 

 

45. Comme déclarant, si possible, gardez cachée dans votre jeu toute carte plus basse que la carte d’entame ou celle jouée par votre adversaire de droite.

Dans un contrat à SA, Ouest entame du 3 de cœur (quatrième meilleure); vous jouez le Roi du mort et Est le 5. Le 2 de votre main vous informe que l’entame provient d’une couleur quatrième. De plus, vous savez que le joueur à votre droite a joue sa plus basse, un signal de refus. Si vous lâchez le 2 d’un air impassible, vous gratifiez vos adversaires de ces deux informations. Par contre, voyez avec quelle facilité vous les mettrez dans l’embarras et peut-être éviterez un désastreux changement de couleur simplement en jouant le 6 ! Ne voyant pas le 2, Est se demandera si Ouest avait 4 ou 5 cartes dans la couleur entamée ; quant à Ouest, il peut fort bien errer en croyant que son partenaire l’encourage avec D 5 2 de cœur.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.