Envie de participer ?

37. En défense, dans un contrat à la couleur, gardez en tête les deux techniques principales qui s’offrent au déclarant en vue de levées supplémentaires :

(1) affranchir une couleur longue au mort,

(2) couper des perdantes de la main courte (habituellement le mort).

Si le mort expose une couleur longue et une courte et que vous tenez solidement la longue, jouez atout puisque celle-ci ne lui sera d’aucune utilité. Par contre, si vous redoutez son affranchissement, il urge alors d’adopter un jeu agressif pour encaisser vos gagnantes dans d’autres couleurs.

Si le mort expose une main équilibrée, le déclarant ne pourra se défaire de ses perdantes qui finiront par lui coûter des levées. Une défense passive devient alors la stratégie tout indiquée. Sans exclure l’atout, jouez dans les couleurs les moins risquées, souvent difficiles à trouver, ce qui peut exiger patience et réflexion.

 

38. Le meilleur moment pour entamer une couleur courte c’est lorsque vous contrôlez l’atout. A x (x) or R x x en atout sont des combinaisons de choix pour entamer une couleur courte. Par contre, il ne serait pas profitable de perdre une levée d’atout pour avoir entamé une couleur courte avec une des combinaisons d’atouts suivantes: V 10 x x, D V 9 x, ou R 10 x x.

 

39. Lorsque vous faites un signal d’appel, jouez la plus haute de plusieurs cartes d’égale valeur.

Avec A-9-8-7, faites un appel du 9 ce qui nie la possession du 10. Si vous appelez nonchalamment du 8, vous niez avoir le 9. Ce genre de détail ne passe pas inaperçu aux yeux du bon défenseur et peut lui servir dans la suite de son jeu.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.